Achat pour un investissement locatif : comment faire le bon choix ?

Comment choisir son investissement locatif ? Comment en bénéficier et en tirer des bénéfices ? Kiwi vous explique !

Rappel sur l'investissement

Investir dans l’immobilier locatif, c’est se construire un patrimoine solide et durable, collecter des loyers et pouvoir même profiter d’avantages fiscaux. Afin de réaliser ce projet immobilier, il faut suivre certaines règles pour réussir votre investissement. Il faut alors trouver le bon investissement et effectuer les démarches nécessaires pour acquérir le logement idéal. Comment faire le bon choix dans votre achat pour un investissement locatif.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ?

Sa définition

Investir dans l’immobilier locatif consiste à acheter un logement pour le louer afin de percevoir des revenus complémentaires et de se constituer un patrimoine.

 

L’investissement locatif permet également, dans certains cas, de réduire vos impôts. L’État a établi, en effet, de nombreux dispositifs de défiscalisation adaptés aux besoins de chaque investisseur.

 

L’investissement locatif peut être financé avec un crédit immobilier, dont une partie des mensualités est payé par le locataire. Vous réalisez alors un effet de levier en faisant un effort d’épargne réduit.

Pourquoi faire un achat pour un investissement locatif ?

Réaliser un investissement locatif permet de développer en douceur son patrimoine et de profiter, une fois l’achat amorti, d’un complément de revenu favorable. Pour réussir son achat immobilier, vous devez déterminer votre stratégie d’investisseur. Si certains investissements locatifs vous permettent de défiscaliser, d’autres génèrent un impôt supplémentaire. Dans tous les cas, en percevant des revenus complémentaires, vous pouvez développer vos objectifs de cette manière :

 

  • Se constituer un patrimoine sur du long terme ;
  • Percevoir des revenus complémentaires pour faciliter son pouvoir d’achat ;
  • Transmettre un bien immobilier à ses proches ;
  • Y habiter lors de la retraite.

Choisir son investissement ?

Le déficit foncier pour un investissement locatif

Vous pouvez opter pour un investissement immobilier locatif qui défiscalise grâce au déficit foncier. Cela signifie que lorsque les charges, les intérêts du crédit, les taxes, les assurances ou les travaux d’amélioration sont supérieures aux revenus locatifs, on parle de déficit foncier.

 

Ce déficit permet de réduire vos impôts fonciers qui sont souvent lourds selon le type de location meublée ou nue. Il peut même être recommandé de trouver des biens avec des travaux afin d’effectuer un déficit foncier conséquent. Cela vous permettra de ne pas payer beaucoup d’impôts.

Le choix entre l'immobilier neuf ou ancien

Les prix de l’immobilier peuvent aussi vous faire hésiter lorsque l’on compare l’immobilier neuf ou ancien. Finalement, vous devez plutôt choisir pour la fiscalité de chaque dispositif : avec le statut de Loueur Mobilier Professionnel ou Non Professionnel (LMP ou LMNP), votre fiscalité sera différente. Vous pouvez être soumis à l’imposition sous le régime micro-Bic ou réel. Vous pourrez aussi opter soit pour la loi Pinel, pour un investissement locatif dans le neuf, ou pour la loi Denormandie pour un investissement locatif dans l’ancien.

 

Vous devez alors respecter les plafonds de loyers en vigueur et vous engager à louer le bien sur une durée de 6 à 12 ans. Vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % soit 63 000 € d’économie. Cependant, il faudra être vigilant au choix de l’emplacement.

Quelles démarches pour un achat locatif ?

1ère étape : préparer son projet immobilier

Vous devez vous renseigner sur l’achat d’investissement locatif. Évaluez le marché immobilier, les loyers, les taxes, les types de logement, etc. Pour réaliser un bon investissement, vous devez définir vos objectifs. Votre stratégie déterminera ainsi votre budget, l’emplacement de votre logement, le projet majeur de votre achat. En effet, vous n’investirez pas de la même façon pour un bien dans un secteur touristique et pour un bien en centre-ville. En revanche, pensez à la revente éventuelle de votre bien. Il arrive que vous soyez dans l’obligation de céder votre logement. Vous devez donc tirer profit de votre investissement en réalisant une plus-value à la vente.

2ème étape : le choix du bien immobilier

Un logement prend de la valeur en l’entretenant, mais également grâce à son emplacement. Un appartement en centre-ville, à proximité des commerces, proche d’une école, ou de grands espaces verts attire généralement des locataires. En étudiant le marché locatif, vous pourrez trouver le logement idéal. Pour la surface, vous pouvez choisir selon votre budget. Sachez juste qu’une petite surface est adaptée pour les petits investisseurs et qu’elle a un grand avantage : une forte rentabilité. Vous payez moins cher votre achat immobilier, mais vos revenus fonciers seront plus importants. Néanmoins, il y a beaucoup de changement de propriétaires avec ce type de biens. Vous risquez alors une vacance locative. Les grandes surfaces seront plus onéreuses, mais vous aurez une stabilité locative. En effet, ce type de biens est destiné habituellement aux familles, qui ne déménagent pas régulièrement.

3ème étape : sélectionner votre financement !

Lorsque vous effectuez un achat pour un investissement locatif, vous pouvez le financer au comptant, mais aussi à crédit. Vous pouvez aussi avoir les fonds nécessaires pour investir sans crédit, mais vous pouvez le garder pour subvenir aux risques éventuels de la location. Peu importe votre choix, les banques accordent plus facilement un crédit sans apport pour un investissement locatif. Cela permet, en effet, de favoriser une rentabilité sur votre logement. Votre apport de côté pourra subvenir aux travaux, aux loyers impayés ou à la vacance locative. De plus, les taux immobiliers sont extrêmement bas, donc un emprunt bancaire est assez avantageux. Vous aurez aussi une fiscalité profitable avec les taux intérêts déduits du montant des loyers. Vous bénéficiez également de l’effet de levier du crédit qui permet de rembourser une partie de vos mensualités avec les loyers perçus.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general