Assurance vie : comparatif des offres

Consultez notre sélection & comparaison d'assurance vie pour vous aider à choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes
Accueil » Assurance vie : comparatif des offres

Rappel sur les assurances vies

L’assurance vie est un des placements préférés des Français. Pourtant, elle connaît depuis quelques années, une baisse de ces taux de rendements. Les contrats d’assurance vie ont néanmoins beaucoup d’avantages.

Pour choisir la meilleure assurance vie, il faut examiner les différents contrats selon vos besoins. Voici le comparatif des offres avec les divers critères de sélection.

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

Définition

Un contrat d’assurance vie est un produit financier, afin d’augmenter un capital et de développer une rentabilité. Il est adressé aux personnes mineures, majeurs et également au plus de 70 ans.

L’assureur verse de l’argent ou une rente vers le bénéficiaire. Ce dernier a placé une somme qu’il voit donc grossir grâce à un taux de rendement. Cela permet donc de se constituer un patrimoine financier. L’assurance vie permet une fiscalité avantageuse en plaçant votre argent dans des droits de succession, notamment. Sa rentabilité est plus élevée que d’autres produits d’épargne, malgré une chute depuis 3 ans.

Selon la Fédération française de l’assurance, les contrats d’assurance-vie comptent actuellement plus de 1 700 milliards d’euros.

Il existe deux genres d’assurances-vie : l’assurance en cas de vie et l’assurance en cas de décès. Cette dernière est une garantie pour les proches du souscripteur lors de son décès. L’assurance en cas de vie est plus utilisée comme un moyen d’investissement.

Les principes de l’assurance vie

Vous sélectionnez vous-même la somme que vous souhaitez placer et son mode de versement :

  • La prime unique : vous versez en une seule fois sur votre contrat. Cela peut-être à la suite d’un héritage par exemple ;
  • Les primes périodiques : vous effectuez des versements réguliers en vous basant sur un échéancier ;
  • Les versements libres : vous faites un premier apport, puis vous régularisez votre placement en investissant comme vous le voulez.

Votre capital peut être placé :

  • Sur un fond sécurisé : le fond euro. C’est un contrat « monosupport » ;
  • Sur des produits plus risqués : les unités de compte ;
  • Sur le fond euro ou des unités de compte, en répartissant à votre guise. C’est un contrat « multisupport ».

Comment comparer les assurances vies en fonction des besoins ?

Les critères de sélection

Il y a plusieurs possibilités pour comparer une assurance vie. Vous devez, tout d’abord, choisir une assurance qui est fiable. Certaines assurances sont regroupées entre elles, vous devez donc vous renseigner sur celle qui vous intéresse. Ensuite, quand vous souscrivez à une assurance vie, vous avez des frais de gestion. Certaines prélèvent jusqu’à 5 % à chaque versement. Soyez vigilant, et informez-vous sur les frais de l’assurance vie avant de signer le contrat.

Actuellement, les taux de rendements sont en moyenne de 1,40 %. Essayez de trouver l’assurance vie qui vous permet d’augmenter votre capital avec ce taux, voire plus. Si vous souhaitez investir en unités de compte, privilégiez les assurances vies avec un large choix d’UC (Unité de compte).

Enfin, il est appréciable de pouvoir gérer librement votre capital. Certaines assurances vies proposent la gestion en ligne. D’autres vous permettent de ne pas y toucher : c’est le mode de gestion piloté. Le gestionnaire du contrat s’occupera de tout.

Les objectifs du placement

Vous devez vous questionner sur vos besoins d’investissement. Pour cela, vous pouvez être accompagné par un courtier d’assurance. Il évaluera votre budget et vos projets par rapport à votre profil. Vous pouvez également le faire seul en disposant de la première somme que vous placerez, en notant le nombre de versements par la suite, en vous créant un échéancier si nécessaire.

Vous devez également établir un profil d’investisseur, et évaluer la finalité de votre projet. Enfin, pour choisir la meilleure assurance vie, réfléchissez au mode de gestion que vous voulez. Que vous faites appel à un courtier d’assurance ou que vous choisissez vous-même l’assurance vie, vous devez  et comparer les différents contrats d’assurance vie.

Comparaison des assurances vies

Comparatif d'assurance vie : nos recommandations

En prenant tous les critères de sélection ci-dessus, vous pouvez retrouver les meilleurs contrats d’assurances vies qu’il sera préférable de choisir en 2020 :

  • Linxea Avenir (assureur Crédit Mutuel Suravenir) : l’apport initial est de 100 €. Le taux de rendement pour le fond euro est entre 2,40 % et 1,60 %. Le contrat contient jusqu’à 600 UC et ses frais de gestions sont de 0,60 %.
  • Linxea Spirit (assureur Crédit agricole Spirica) : l’apport initial est de 500 €. Le taux de rendement pour le fond euro est entre 2,40 % et 1,50 %. Il existe 500 UC avec des frais de gestion à 0,50 %.
  • Placement-direct.fr Darjeeling (assureur Swisslife) : l’apport initial est de 1 000 €. Le taux de rendement pour le fond euros est entre 1,30 % et 3 %. Le contrat est composé de 950 UC et ses frais de gestions sont de 0,60 %.

Les 3 meilleures assurances vies proposent toutes :

  • 0 % de frais de versement ;
  • 0 % de frais d’arbitrage ;
  • Un mode de gestion libre ou piloté.

D’autres contrats sont également intéressants et permettent en plus de diversifier vos placements. Vous pouvez les retrouver chez 3 assureurs : Aviva, Apicil et Generali.

Les avantages et les inconvénients de l’assurance vie

Les avantages de l’assurance vie

Un des premiers avantages, c’est la fiscalité de l’assurance vie. Tout d’abord, vous profitez d’un abattement sur l’impôt sur le revenu de 4 600 € (ou 9 200 € en cas d’imposition commune) ou d’un prélèvement social au taux réduit de 7,5 % sur les fonds euros. De plus, après 8 ans, vos plus-values sont soumises à un régime fiscal spécial. Ensuite, si le souscripteur décède, le capital ne rentre pas dans des frais de succession.

L’autre atout de l’assurance vie, c’est que vous vous constituez un placement sur le long terme. Cela vous permet de vous créer une retraite, notamment, ou de réaliser une rente pour vos proches avec le choix des bénéficiaires. Enfin, vous pouvez diversifier vos placements sur différents contrats d’assurance vie. Le nombre de contrats, étant illimité, vous pouvez sélectionner plusieurs modes de versement, de contrats et de gestion.

Les inconvénients de l’assurance vie

Le principal inconvénient de l’assurance vie, ce sont ses différents frais. Entre les frais d’entrée, de gestion et d’arbitrage, vos finances sont facilement touchées :

  • Les frais d’entrée, aussi appelés versements : ce sont des frais prélevés à la signature de votre contrat. Cela varie d’un assureur à l’autre entre 0 et 5 %. Bien entendu, privilégiez les frais en dessous de 2 %, pour un rendement intéressant.
  • Les frais de gestion : ce sont des frais prélevés par an et qui sont compris entre 0,50 et 1 % sur les fonds euros et les unités de compte.
  • Les frais d’arbitrage : ce sont des frais qui sont prélevés lors d’un transfert d’argent ou de virement. Ils sont compris entre 0 et 1 % de la somme récupérée. Cela peut également être forfaitaire et déterminé selon le transfert effectué.

Autre inconvénient pour l’assurance vie, c’est que sa rentabilité chute d’année en année. En 2016, il était encore d’1,80 %, 4 ans plus tard, son taux est d’environ 1,40 %. Bien entendu, ceci est une moyenne, vous pourrez retrouver des taux de rendement supérieur. Enfin, de plus en plus d’assurance vie contraint les clients à investir un minimum de capital. Certains demandent par exemple, de placer jusqu’à 30 % en UC à chaque versement. Votre gestion peut en être réduite.

Kiwi Finance
Enable registration in settings - general