L'arbitrage dans l'Assurance vie

Qu'est ce que l'arbitrage dans l'assurance vie ? Comment comprendre son utilité ? Retrouvez toutes les infos !
Accueil » Assurance vie : comparatif des offres » L’arbitrage dans l’Assurance vie

Rappel sur les assurances vies et l'arbitrage

L’assurance-vie permet une fiscalité très avantageuse. Cependant, vos investissements sont plus rentables lorsque vous les placez sur des supports en unités de compte. Si vous disposez d’un contrat multisupport, vous pouvez accroître votre épargne, en basculant d’un support à un autre. En faisant ceci, vous réalisez un arbitrage. Vous pouvez alors modifier la répartition de votre argent entre les fonds euro et les unités de compte. Voici comment utiliser l’arbitrage dans l’assurance vie.

Qu’est-ce que l’arbitrage ? Explication et fonctionnement

Présentation de l'arbitrage

En assurance vie, l’arbitrage est une opération qui permet de transférer totalement ou une partie du capital formé d’un ou plusieurs supports vers un ou plusieurs autres supports. L’arbitrage est associé à une opération d’achat et de vente de fonds (des fonds en euros ou unités de compte : OPCVM, SCPI, SCI, OPCI …). Cela signifie que vous redistribuez votre épargne dans le contrat de l’assurance vie. La somme transférée n’est pas changée, il n’y a pas de rachat. Un arbitrage peut se faire manuellement et ponctuellement, grâce à une demande effectuer en ligne. Cela peut également être anticipé et notifié dans le contrat. Dans ce cas-là, l’arbitrage est automatique.

L’utilité de l’arbitrage

L’arbitrage vous permet donc de rediriger vos investissements selon votre volonté. Vous répartissez les fonds que vous avez initialement sélectionnés lors de la souscription. Il y a donc la possibilité d’ajuster la répartition de vos actifs sur différents supports financiers. L’objectif est d’équilibrer votre portefeuille en cas de hausse ou de baisse des actifs. Vous avez, ainsi, la liberté de moduler vos placements. Si vous avez opté pour un mode de gestion pilotée, c’est-à-dire, que c’est un professionnel qui s’occupe de votre contrat, cela s’effectue pareil. Vous devez, tout de même, contacter votre assureur par lettre recommandée ou en ligne, afin de réaliser un arbitrage. Dans tous les cas, cela entraîne, généralement, des frais d’arbitrage, dont les modalités se trouvent dans les conditions générales de vente (CGV) du contrat souscrit.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l'arbitrage ?

Les avantages

Vous devez vous pencher sur les différentes modalités du contrat d’assurance vie. Outre les différents frais et les performances des fonds euros, vous devez examiner si votre assurance vie propose une vaste liste de support. En effet, plus vous aurez différents supports, plus vous aurez des opportunités pour transférer sur les actifs rentables. Les supports doivent être évolutifs et assez étendus pour obtenir les avantages de l’arbitrage dans l’assurance vie. Les options d’arbitrage permettent de déterminer une stratégie de placement qui redirige votre capital en fonction de vos objectifs. Les supports en unités de compte étant soumis à l’évolution des marchés financiers, un risque est toujours probable. L’opération d’arbitrage est là pour veiller à harmoniser votre investissement sur votre contrat d’assurance vie.

Les inconvénients

Il existe un inconvénient sur l’arbitrage en assurance vie : ses frais engendrés. Vous devez, d’ailleurs, les prendre en compte dans vos dépenses. Certains organismes d’assurance ne les font pas payer, en général, les agences en ligne. Les frais d’arbitrage varient donc entre 0 % et 1 % du montant transféré. Lorsque vous souhaitez moduler votre épargne avec de gros montant (plusieurs milliers d’euros), optez pour des frais d’arbitrage prélevés annuellement. Cela peut être forfaitaire et plus intéressant. Certaines compagnies d’assurance mettent à disposition 1 à 3 arbitrages gratuits par an. Vous devez donc choisir ceux qui conviendront avec votre profil.

Autres cas – la fiscalité et les erreurs à éviter

L’arbitrage automatique

Il existe l’arbitrage automatique. Cela consiste à automatiser cette opération. Vous transférez les gains acquis sur un fonds investi en Sicav vers un autre fonds pour le sécuriser. Les contrats d’assurance vie vous offrent la possibilité de gérer comme vous voulez vos placements. Cela les optimise au maximum, ce qui est donc très intéressant. L’arbitrage automatique redirige votre épargne de support en support durant toute la durée de votre contrat. Cela peut être totalement géré par un professionnel. Il y a également plusieurs options selon vos projets :

  • Dynamiser vos plus-values qui ont été investies sur des fonds euros. Ils sont alors transférés à partir d’un certain seuil, vers un support d’actifs. Vous pouvez alors conserver votre capital généré et ne risquez pas pour votre versement initial. De plus, vous bénéficiez de la performance des marchés financiers.
  • Sécuriser vos plus-values en fixant vous-même le seuil où vos plus-values seront automatiquement dirigées vers un support sécurisé. Cette option est rentable si vous ne pouvez pas suivre l’évolution de votre épargne.
  • Limiter vos moins-values en déterminant vous-même le plafond de vos moins-values. S’il est atteint, vos capitaux seront automatiquement basculés vers un support sécurisé. Cela permettra de réduire les éventuelles pertes.
  • Lisser les risques des marchés financiers en prenant la décision de transférer à fréquence régulière et automatique. Vous choisissez une somme d’un support en fonds euros vers un support en unités de compte. Cette option vous donne la possibilité d’entrer tranquillement sur les marchés financiers.

La fiscalité de l’arbitrage

Aucune fiscalité n’est pratiquée lors d’un transfert de fonds. En effet, vos capitaux ne sortent pas du portefeuille d’assurance vie.

Les erreurs à éviter

Le but de l’arbitrage est de créer une dynamique sur vos placements. Il y a, toutefois, une erreur à éviter en voulant aller trop vite, et en arbitrant imprudemment son épargne. Vous devez donc bien définir votre profil d’investisseur, afin de savoir quel arbitrage est fait pour vous. Est-ce que vous pouvez vous occuper vous-même de l’arbitrage ou vous devez le confier à un professionnel ?

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general