Défiscalisation Pinel : Bon à savoir

Qu'est ce que la loi Pinel ? Comment en bénéficier et en tirer des bénéfices ? Kiwi vous explique !

Rappel sur Pinel

La défiscalisation immobilière, la loi Pinel, permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction fiscale suite à l’acquisition d’un bien et à sa mise en location. Si vous souhaitez vous constituer un patrimoine, la défiscalisation Pinel en 2018 peut faire diminuer votre impôt sur le revenu jusqu’à 21 % du prix d’achat du logement. Cependant, il faut respecter certaines conditions. Voici ce que vous devez savoir sur la défiscalisation Pinel.

Qu’est-ce que la défiscalisation Pinel ?

Les principes

Établie en 2014, la loi Pinel a pour objectif de relancer la construction de logements neufs en France. Le dispositif a remplacé le cadre de la loi Duflot, en étant un peu plus souple. Le dispositif Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière. Investir dans l’immobilier locatif neuf peut vous aider à réduire vos impôts sur le revenu pendant plusieurs années consécutives. Le principe est simple : vous devez vous engager à louer un logement neuf pendant une période définie, en contrepartie vous bénéficiez d’une réduction d’impôt répartie selon la période d’engagement de location : 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Durant cette période, l’investisseur perçoit des loyers taxés dans la catégorie des revenus fonciers. Cependant, de nombreux critères sont à prendre en compte pour prétendre à cet avantage fiscal.

Les conditions

Pour recevoir 12 %, 18 % ou 21 % d’avantages fiscaux, vous devez donc respecter certains éléments. Le logement acheté doit soit :

 

  • Être neuf et respecter les normes de performance énergétique ;
  • Être réhabilité afin de pouvoir être loué comme neuf ;
  • Être un local transformable en habitation.

 

Vous devez également respecter les plafonds de loyers et de ressources pour les locataires suivant la zone où vous achetez le logement. Ces zones sont définies comme des zones tendues où la demande locative est forte. Actuellement, vous pouvez investir dans la :

  • Zone A bis : Paris ainsi que ses 29 communes environnantes ;
  • Zone A : l’Île de France, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et la partie française de l’agglomération Genevoise ;
  • Zone B1 : la totalité des métropoles de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, et quelques villes où les prix de l’immobilier sont élevés ;
  • Zone B2 : Les villes ayant obtenu un agrément spécial de la part de la Préfecture.

Pourquoi défiscaliser avec Pinel ?

Les intérêts

La défiscalisation Pinel comporte quelques avantages. En plus de la réduction d’impôts, vous pouvez préparer votre retraite, en percevant des revenus complémentaires une fois votre investissement terminé.

 

Cela peut se manifester avec une continuité de location ou la revente du bien, et la récupération d’une plus-value. Vous pouvez également vous constituer un patrimoine et en faire profiter votre famille. En effet, vous pouvez louer votre bien à un membre de votre famille, sous condition qu’il n’appartienne pas à votre foyer fiscal. Vous pouvez également transmettre ce bien en cas de décès. Enfin, grâce à cet investissement locatif, vous réalisez un achat fiable et durable avec peu ou sans apport personnel. D’ailleurs, il est recommandé de financer votre investissement avec un prêt immobilier. Cela permet ainsi de garder votre épargne de côté, et surtout de bénéficier d’un effet de levier en remboursant une partie de votre crédit avec les loyers versés par vos locataires. De plus, les intérêts du prêt sont déductibles des loyers perçus.

La défiscalisation Pinel en Outre-Mer

Il faut savoir que la défiscalisation Pinel s’étend aussi en Outre-Mer. Ses taux sont particulièrement attractifs. Si vous souhaitez profiter d’une retraite au soleil, vous pouvez donc investir dans les DOM-TOM dans les mêmes conditions qu’en métropole. La seule différence : une déduction pouvant atteindre 32 % maximum.

 

Le but du gouvernement est de solliciter l’investissement dans ces françaises qui reste plus fragile. En Outre-Mer, certains territoires manquent de logements. C’est particulièrement le cas en Guyane. Dans d’autres régions comme la Réunion, Saint-Martin ou Tahiti, il y a une croissance dans la construction au début des années 2000, mais celle-ci est ralentie depuis. L’équilibre entre l’offre et la demande peut néanmoins être profitable en se renseignant sur le marché locatif de ces zones.

Comment défiscaliser avec la loi Pinel ?

Défiscaliser selon l’engagement de location

La défiscalisation va dépendre du prix de revient de votre bien locatif. Les impôts vont vous rembourser chaque année 2 % du prix d’acquisition du bien les 6 premières années. Puis, vous pouvez opter pour la prolongation de la location sur une période de 3 ans pour profiter de nouveau de 2 % de réduction d’impôt chaque année. Au terme de ces 9 ans, vous pourrez vous engager une dernière fois sur une période de 3 ans pour avoir 1 % de défiscalisation. Vous devez donc vous engager sur minimum 6 ans et 12 ans maximum. Voici en détails votre réduction d’impôt :

 

  • 6 ans : 2 % du prix du bien soit 12 % ;
  • 9 ans : 2 % du prix du bien soit 18 % ;
  • 12 ans : 2 % pendant 9 ans et 1 % pendant 3 ans soit 21 % de réduction.

Déclarer sa défiscalisation Pinel

Vous devez effectuer une déclaration des revenus pour bénéficier de la réduction d’impôts et elle se fait en 4 étapes :

  1. Indiquer les caractéristiques du bien et la durée de l’engagement sur l’imprimé 2044 EB. Vous devez fournir ce formulaire dès la première année de déclaration.
  2. Noter vos revenus fonciers grâce à votre investissement Pinel avec le formulaire 2044 ou 2044 SPE (déclaration des revenus fonciers). Cela permet de déduire les revenus locatifs et les différentes charges liées à l’investissement. Ce bilan foncier peut s’avérer positif ou négatif.
  3. Reporter ce bilan foncier dans la déclaration de revenus annuels (imprimé 2042). Si les revenus fonciers sont négatifs, vous pouvez le déduire, tel un déficit foncier, dans la limite de 10 700 € par an.
  4. Mentionner le montant de la réduction d’impôts dans l’imprimé 2042 C (revenus complémentaires), à la rubrique “charges ouvrant droit à réduction d’impôt”. Avec la défiscalisation Pinel, ce montant est de 2 % du prix de revient si l’engagement à la location est de 6 ou 9 ans, et de 1 % de la 10ème à la 12ème année.
Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general