SCPI : avantages et inconvénients

Comment fonctionne une SCPI ? Quels sont lesavantages et les inconvénients ? Découvrez tout ce que vous devez savoir avec KIWI
Accueil » SCPI : comparatif des offres » SCPI : avantages et inconvénients

Rappel sur les SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) sont un excellent placement dans l’immobilier. Vous investissez, en effet, dans des biens immobiliers divers, de bureaux, de commerces. Cela vous permet donc de diversifier votre patrimoine avec une plus grande flexibilité que l’investissement dans l’immobilier physique. La SCPI compte de nombreux atouts, mais a également quelques contraintes. Voici les avantages et les inconvénients d’une SCPI.

Les 5 avantages de la SCPI

Les SCPI ont un très bon rendement

Un des gros avantages, l’investissement dans une SCPI est très favorable. Depuis quelques années, sa performance est stable, et même plus élevé que d’autres placements. Les SCPI de rendement sont celles qui rapportent le plus avec des taux de plus de 6 %. En 2019, le taux de rendement moyen était de 4,5 %.

 

Les SCPI ont un risque mutualisé

Comme il y a un large choix de biens immobiliers locatifs et professionnels, vous profitez d’un autre atout : le risque mutualisé. En effet, les impayés de loyers ou un sinistre éventuel sur le bien seront moins graves, car vous en possédez plusieurs. La performance de votre bien peut chuter un peu, mais sans complications grâce aux risques partagés.

 

Les SCPI sont gérées par les professionnels

Autres avantages pour les SCPI, c’est que vous n’avez pas besoin de vous occuper de vos placements. C’est une société de gestion qui organise votre patrimoine immobilier. Ils définissent les stratégies d’investissement, choisissent les biens à acquérir et gèrent s’il y a des travaux à réaliser. Vous déléguez donc la totalité de la gestion de vos investissements SCPI.

 

Les SCPI sont ouvertes à tous

Pour investir dans une SCPI, vous n’êtes pas forcé de posséder une grande fortune. Avec des parts de SCPI, vous pouvez alors varier votre placement dans l’immobilier avec un ticket d’entrée raisonnable. De plus, vous pouvez réaliser un emprunt pour investir dans les SCPI. Ce qui vous permettra de bénéficier d’un large choix d’investissement, et d’une bonne rentabilité avec l’effet levier du crédit.

 

Les SCPI proposent un investissement varié

Grâce à un large choix de biens immobiliers, vous avez la possibilité de placer votre argent dans un patrimoine diversifié. Cela est recommandé pour une meilleure performance, d’investir dans différents secteurs, zones géographiques, de types de biens, etc. Posséder un large catalogue d’investissement « pierre papier » est bénéfique pour votre épargne.

Les 5 inconvénients de la SCPI

Les SCPI sont soumises à l’offre et la demande

Les parts de SCPI ne bénéficient pas de la même liquidité que des valeurs mobilières, et négociables, n’importe quand sur les marchés financiers. En cas de revente de vos parts, vous devez patienter pour recevoir vos fonds. De plus, la société de gestion n’assure pas la liquidité de votre placement. Cependant, c’est les professionnels qui vous trouvent le futur acheteur.

 

Les SCPI évoluent avec le marché immobilier

Lors de l’acquisition de vos parts SCPI, vous ne devez pas ignorer la valeur du marché immobilier. En effet, il se peut, qu’à tout moment, le marché chute. L’investissement dans l’immobilier est assez stable depuis quelques années, mais si vous souhaitez vendre des parts, vous pourrez trouver une nette baisse par rapport à l’achat. Pour éviter le risque de dévalorisation du patrimoine, il faut là encore investir dans un parc immobilier diversifié.

 

Les SCPI ont des rendements différents

Les sociétés distribuent les revenus perçus par les loyers. Ils vous versent selon une quote-part après le retrait des frais. Même si la performance de la SCPI est attrayante, il faut s’en méfier. Il peut être difficile d’investir rapidement avec un gros capital et espérer maintenir un rendement élevé. Variez votre patrimoine immobilier en plaçant dans des SCPI avec des rentabilités diverses.

 

Les SCPI sont soumises à l’imposition

Comme tout placement, les SCPI sont soumises à une fiscalité. Vos revenus sont ainsi taxés avec le taux marginal d’imposition, et également aux prélèvements sociaux de 17,2 %. En revanche, votre patrimoine est inclus dans votre base imposable de l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Pour les contribuables fortement imposés, c’est plus ou moins une contrainte, car ils bénéficient d’une déduction d’impôt assez élevée.

 

Les SCPI ont différents frais

Même s’ils ne se ressentent pas, les SCPI ont des frais. Les frais de souscription sont retirés en seule fois à hauteur de 10 % sur le montant investi. Des frais de gestion annuels, entre 8 et 14 %, sont prélevés lors du versement des revenus par la société. Pour amortir ses frais, conservez vos placements minimum 8 ans.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general