Quels frais représente une Assurance vie ?

Quels frais pour une assurance vie ? comment calculer les frais d'une assurance vie ? Comment en bénéficier de remises ? Retrouvez toutes les infos !
Accueil » Assurance vie : comparatif des offres » Quels frais représente une Assurance vie ?

Rappel sur les frais des assurances vies

En souscrivant à une assurance vie, vous serez contraints de payer des frais. Il en existe plusieurs qui peuvent, de plus, faire baisser votre rentabilité. Il est donc nécessaire de prendre en compte, ces différents frais, lorsque vous souhaitez connaître le rendement de votre assurance vie. Cependant, chaque contrat d’assurance vie vous proposera différents frais. Selon le choix des supports investis ou du mode de gestion opté, vous ne verserez pas les mêmes frais. Comparez les frais entre chaque contrat d’assurance afin de limiter les dépenses.

Pourquoi y a-t-il des frais liés aux assurances vies ?

Se renseigner sur les frais

Grâce à la loi Pacte de mai 2019, les renseignements sur les frais sont plus visibles. Ils doivent être transmis tous les ans aux assurés. En effet, certains frais dans l’assurance vie, n’étaient pas pris en compte, comme informations obligatoires. Ils n’étaient donc pas présents dans le document d’information annuelle. Aujourd’hui, ce document doit donc comporter :

 

  • Les frais prélevés par l’assureur pour chaque unité de compte, ainsi que la commission versée au distributeur du contrat ;
  • Les frais supportés par l’actif en prenant le nombre d’unités de compte au cours du dernier exercice connu.

Pour tous les contrats formulés en unités de compte, l’assureur doit mettre en place, tous les trois mois minimums, une information sur les frais ci-dessus au profit de l’assuré.

Pouvez-vous y échapper ?

Peu importe l’organisme de l’assurance vie que vous trouverez, il y aura toujours des frais. En effet, ils permettent de rémunérer les assureurs et d’éventuelles sociétés de gestion. Cependant, certains établissements proposent des frais moins onéreux que d’autres. Il faut donc pour cela, lors de la recherche de votre assurance vie, regarder attentivement les frais qu’ils appliquent.

 

Cela fait partie d’un critère important pour comparer chaque assurance vie. Cela pourrait faire chuter la rentabilité brute de votre contrat, si les frais sont importants. C’est ainsi que tous les contrats d’assurance vie disponible sur le marché ne se valent pas. De plus, chaque organisme, commercialisant des contrats d’assurance vie, est libre d’appliquer le tarif qu’il souhaite. En plus de regarder les frais pratiqués par l’organisme, il faut aussi prendre en compte votre projet. Suivant où vous investirez, vous paierez plus ou moins de frais. Il en est de même sur l’option de gestion, par exemple, en gestion libre, vos frais seront très faibles. Ils peuvent être également proportionnels ou forfaitaires.

 

Enfin, les banques traditionnelles qui commercialisent des assurances vie, proposent des frais assez onéreux. Les contrats en ligne, grâce notamment aux courtiers ou les banques en lignes offrent des avantages : des frais d’entrée et d’arbitrage gratuit et des frais de gestion moins chers. Pour calculer approximativement les futurs frais de votre assurance vie, vous devez vous baser sur le taux de frais de gestion, car c’est le seul type de frais obligatoire que vous retrouverez.

Tous les types de frais

Les frais de versement ou entrée

Les frais de versement, aussi appelés frais « commerciaux » ou « d’entrée », sont retirés à la souscription d’un nouveau contrat. Ce que l’on appelle frais de versement donc représente plusieurs types de frais :

 

Les frais de dossier : à la signature de votre contrat d’assurance vie ;

Les frais sur versements : lorsque vous réalisez des versements sur votre assurance vie. Un certain montant est alors retiré avant que l’argent soit investi sur les fonds que vous avez choisis. Cependant, si vous réalisez vos versements en ligne, les frais ne seront pas appliqués.

 

La moyenne de ces frais varie entre 0 % et 5 % du montant versé sur votre contrat d’assurance vie. Il est recommandé pour la rentabilité de vos fonds, de ne pas souscrire à un contrat avec des frais de versements au-dessus de 3,5 %. D’ailleurs, si vous versez un gros montant, vous pouvez négocier ces frais-là. Vous pouvez même préciser et accepter de réaliser des versements programmés. Les frais de versements vont modifier vos gains vers la baisse, alors que vous souhaitez en développer. Par exemple, pour des frais à 3,5 % et un versement programmé de 1 000 €, vous ne placerez que 965 €. Vous devez donc prendre en compte les frais de versement.

Autres frais de l'assurance-vie

Les frais d’arbitrage ne sont pas systématiques. Vous payez ce type de frais lorsque vous décidez de transformer la répartition de votre épargne entre les différents fonds sur lesquels elle est placée. Des frais d’arbitrage sont appliqués sur les contrats multisupports.

Selon les compagnies d’assurance vie, le montant des frais d’arbitrages varie :

  • Entre 0 et 1 % des sommes arbitrées ;
  • En forfait annuel : une des options à privilégier si vous arbitrez des gros montants ;
  • Entre 1 et 3 arbitrages gratuits par an.

 

Soyez vigilant, d’ailleurs, certains courtiers commercialisent des contrats d’assurance-vie en offrant les frais de versement et des frais de gestion très faibles. Malheureusement, les frais d’arbitrage sont onéreux.

Les frais de gestion

Les frais de gestion d’une assurance vie sont inévitables. Ils correspondent à la rémunération de l’assureur sur son travail de gestion de vos investissements. Le taux diffère par rapport à la « difficulté » de vos placements :

  • Sur le capital investi sur des fonds euros : comptez entre 0,35 % et 1 % de frais de gestion ;
  • Sur le capital investi sur des unités de compte : comptez entre 0,6 % et 1,2 % de frais de gestion, car les fonds multisupports sont plus complexes à gérer.

Les frais de gestion sont prélevés chaque année sur l’épargne gérée. Normalement, des frais de gestion élevés sont mauvais pour le rendement de votre capital. À vous de trouver une assurance vie avec des frais de gestion raisonnable, pour répartir équitablement, à long terme, vos dépenses. Oubliez les frais de gestion supérieurs à 1 %.

Autres frais de l'assurance-vie

Il existe un certain nombre d’autres frais sur l’assurance vie :

  • Les frais de garantie optionnelle : vous pouvez opter pour optimiser la gestion de votre épargne diverses options. Par exemple : profiter d’une gestion pilotée, de protéger vos plus-values, ou encore d’adresser à vos bénéficiaires un capital minimum. Ces options sont, bien entendu, payantes et viennent s’ajouter aux frais précédents.
  • Les frais de sortie anticipée : vous pouvez payer des frais jusqu’à 5 % de pénalités si vous effectuez un rachat total de votre assurance vie. Mais sachez que ces frais sont illégaux si le contrat a plus de 10 ans.
  • Les frais « cachés » : ils s’appliquent pour les investissements sur l’Organisme de Placement Collectif en Valeur Mobilière (OPCVM). Effectivement, les OPCVM ont leur propre frais d’entrée et de gestion. Ces frais sont généralement compris avec les frais de versement et de gestion de votre contrat.
  • Les frais d’arrérages : vous avez la possibilité de transformer totalement ou partiellement votre capital en rente. Ces frais d’arrérages sont alors prélevés. Ils sont, en général, calculés par le taux de la sortie en rente.
Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general