Placement en pierre papier : qu'est-ce que c'est ?

Qu'est ce que le Pierre Papier ? Qui peut y prétendre ? Découvrez tout ce que vous devez savoir avec KIWI
Accueil » SCPI : comparatif des offres » Placement en pierre papier : qu’est-ce que c’est ?

Rappel sur le pierre papier

De nombreux investisseurs se sont tourné vers le placement en pierre papier. En effet, il y a moins de contraintes qu’un achat de bien immobilier en direct. La pierre papier permet, ainsi, de diversifier son patrimoine et de se constituer un capital. Le placement en pierre papier a, effectivement, un très bon taux de rendement sur le marché immobilier. Pour épargner correctement, vous devez connaître son fonctionnement et ses principes pour réussir votre investissement dans la pierre papier.

Qu’est-ce que le placement en pierre papier ?

Présentation

Le placement en pierre papier est un produit de placement immobilier. Il permet d’investir dans des parts d’immobiliers professionnels, mais également des logements collectifs. Cela concerne les Sociétés Civiles de Placement Immobilier dites SCPI et aussi des Organismes de Placement Collectif Immobilier dites OPCI. Ce sont des sociétés de gestion qui s’occupent de ces investissements. Le parc immobilier est donc assez diversifié, et peut se situer en France ou à l’étranger.

 

Le placement en pierre papier est caractérisé précisément pour la SCPI, qui collecte des fonds auprès des investisseurs pour investir dans des bureaux, commerces, hôtels, etc. Puis, la société récupère des loyers qu’elle reverse au prorata des parts de chaque associés (épargnants) Ce sont des revenus fonciers. C’est elle qui se charge de toute la gestion des biens immobiliers (l’acquisition, les travaux éventuels, la réception des loyers, leur distribution, etc.).

Objectif du placement en pierre papier

Le placement en pierre papier est très apprécié par de nombreux épargnants. En effet, vous investissez dans des parts immobilières, sans avoir les contraintes de la gestion locative. Lorsque vous placez votre argent dans des SCPI, vous pouvez avoir différents objectifs : anticiper la retraite, se constituer un revenu complémentaire, préparer votre succession, profiter d’une défiscalisation, etc. Les SCPI vous permettent également de développer votre capital, car elles ont un taux de rentabilité important par rapport à d’autres placements financiers.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages du placement en pierre papier

Le placement en pierre papier présente des avantages donc au niveau de sa performance, mais ce n’est pas tout ! Avec cet investissement, la mutualisation des risques est présente. En effet, grâce à une diversification de biens immobiliers, cela réduit considérablement des pertes éventuelles de revenus. Il est ainsi plus faible qu’avec un logement locatif, où vous pouvez faire face à une location sans locataires ou un loyer impayé. De plus, si vous financez votre SCPI ou OPCI à crédit, vos intérêts seront déduits des revenus locatifs. Enfin, vous pouvez acheter des parts de SCPI qui ont les mêmes avantages fiscaux que les dispositifs de défiscalisation immobilière (SCPI Pinel, SCPI Malraux, etc.).

Les inconvénients du placement en pierre papier

Il existe aussi des inconvénients dans le placement en pierre papier. En effet, lorsque vous investissez dans des parts de SCPI et OPCI, vous devez amortir vos revenus. Entre l’imposition et les frais soumis, la détention de vos parts doit être de minimum 8 ans. C’est donc un placement à long terme. Il est même recommandé de conserver certains une quinzaine d’années. Les frais, justement, sont un frein dans l’investissement de la pierre papier. Les parts de SCPI ont des frais de souscription et de gestion entre 8 et 10 %.

Les différents types de SCPI et la fiscalité

Les catégories de SCPI

Il existe des sous-catégories en fonction de la nature du parc immobilier :

  • Les SCPI de rendement sont les plus populaires et principalement investies en immobilier professionnel. Elles ont une performance assez élevée.
  • Les SCPI fiscales répondent aux mêmes caractéristiques des dispositifs de défiscalisation immobilière (SCPI Pinel, SCPI Malraux, déficit foncier, etc.).
  • Les SCPI de plus-value ont un rendement assez faible, mais une plus-value forte. Cela peut être un investissement dans l’immobilier en viager. Lorsque le locataire décède, vous obtenez une plus-value élevée.

La fiscalité du placement en pierre papier

La rentabilité d’un placement en pierre papier se fait en deux parties :

  • Les dividendes qui sont distribués chaque année, par la société selon des loyers perçus sur la période. Différentes charges et les frais annuels sont extraits des dividendes. Puis, des plus ou moins-values immobilières sont aussi versées par la société de gestion. Ces revenus sont imposés à l’impôt sur le revenu et soumis à des prélèvements sociaux (17,2 %).
  • Lors de la vente de vos parts, vous pouvez récupérer une plus-value (ou une moins-value). Celles-ci sont alors imposables.

Les différents modes d’acquisition du placement pierre papier

Financement au comptant

Pour acquérir des parts de SCPI, vous pouvez avoir recours à plusieurs modes de financement. L’achat en cash ou au comptant est le plus simple et le plus rapide. Effectivement, vous investissez dans une SCPI avec vos fonds propres. Cela vous permet ainsi de profiter de revenus fonciers complémentaires et réguliers.

Financement à crédit

Vous pouvez avoir recours à des parts de SCPI en demandant un prêt bancaire. Vous devez souscrire à un crédit immobilier spécifique SCPI. Vous obtiendrez l’avantage d’un taux d’intérêt inférieur à un crédit classique. Cela vous permettra en conséquent de profiter d’un effet de levier de crédit. Puis, ces intérêts sont déductibles de vos revenus fonciers.

Le placement en pierre papier à crédit vous permettra de diversifier votre patrimoine immobilier.

Financement en démembrement

Investir dans des parts de SCPI en démembrement consiste à scinder la nue-propriété de son usufruit. Plus précisément, l’usufruitier perçoit des revenus fonciers et les déclare pendant une période temporaire et définie (entre 10 et 15 ans en moyenne). Puis, c’est le nu-propriétaire, à la fin de cette période, qui récupère le bien, les revenus fonciers et qui paie l’imposition. Cela peut être réalisé en démembrement temporaire ou en démembrement viager. L’objectif de ce placement en pierre papier est d’optimiser votre retraite.

Financement avec une assurance vie

Vous pouvez acquérir des parts de SCPI ou OPCI grâce à un contrat d’assurance vie. Toutefois, vous devez les acheter uniquement au comptant. Ce mode de financement a ses avantages : le prix de la souscription via une assurance vie est plus faible qu’en achat direct. La liquidité des parts est garantie par l’assureur, vous pouvez récupérer vos parts à tout moment. Enfin, vous bénéficiez d’une fiscalité attrayante. Avec une assurance vie, vous pouvez vous constituer une épargne favorable et transmettre votre patrimoine facilement.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Logo
Enable registration in settings - general