Appartement neuf : comment bien investir ?

Comment choisir un appartement neuf ? Que comparer pour investir dans le neuf ? Kiwi vous explique
Accueil » Immobilier neuf : programme et logement neuf » Appartement neuf : comment bien investir ?

Rappel sur l'immobilier neuf

Investir dans le neuf peut vous permettre de réduire vos impôts, de loger vos enfants ou d’anticiper votre retraite. Il y a, en effet, de nombreuses raisons de réaliser un investissement dans un appartement neuf. Un achat immobilier doit être bien préparé afin d’effectuer un investissement immobilier rentable. C’est avec différents dispositifs, tels que la loi Pinel, que vous pourrez défiscaliser et retrouver les atouts de l’investissement locatif. Voici comment bien investir ?

Pourquoi investir dans un appartement neuf ?

Investir dans un appartement neuf pour la sécurité

L’acquisition d’un logement neuf vous permet de profiter des dernières innovations énergétiques et ainsi de baisser votre facture d’énergie. Vous accédez ainsi à un appartement neuf de qualité grâce à l’obligation de certaines normes énergétiques : RT 2012 et le Bâtiment Basse Consommation (BBC). Vous n’aurez pas de mauvaises surprises en récupérant votre bien. Tout est contrôlé par un promoteur si vous optez pour un programme immobilier (un logement neuf sur plan). Vous-même, vous êtes couverts en tant que propriétaire d’un appartement, de certaines garanties légales : la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale, la garantie décennale et l’assurance dommages-ouvrage.

 

De plus, l’immobilier neuf permet d’être serein, si vous souhaitez revendre votre bien. Grâce aux performances énergétiques et à un entretien, votre appartement neuf prendra de la valeur. Si vous êtes en plus dans un secteur dynamique, la vente sera facilitée.

Investir dans un appartement neuf pour la fiscalité

Les investissements dans l’immobilier neuf vous permettent de défiscaliser une partie de votre achat. Avec le dispositif Pinel, vous bénéficiez d’une déduction fiscale allant de 12 à 21 % du prix du logement, selon la durée de mise en location de 6 ans, 9 ans ou jusqu’à 12 ans. Pour les meublés et les loueurs meublés non-professionnels (LMNP), la loi Censi-Bouvard permet de récupérer la TVA immobilière, et également de réduire ses impôts de 11 % de la somme investie pendant 9 ans de mise en location.

 

Vous pouvez aussi profiter de frais de notaire réduits : dans l’ancien, ils sont en moyenne entre 6 et 8 % du prix du bien, dans le neuf, à peine de 3 %. C’est en effet la conséquence d’un plan dynamique sur la construction, avec une simple taxe sur la publicité foncière. L’acte de vente notarié est ainsi moins élevé.

Investir dans un appartement neuf : avantages, inconvénients

Les avantages d’investir dans un appartement neuf

Il y a de nombreux atouts à acquérir un bien immobilier neuf :

 

  • Un logement à votre goût ;
  • Une conformité des normes et des économies d’énergie ;
  • Des charges de copropriété moindres ;
  • L’exonération de la taxe foncière pendant 2 ans ;
  • Une TVA réduite à 5,5 ou 7 % en zone ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) ;
  • La possibilité d’être éligible au PTZ (Prêt à Taux Zéro) ;
  • La réduction des frais de notaire ;
  • Une protection grâce aux garanties.

Les inconvénients d’investir dans un appartement neuf

Il existe également quelques contraintes lors de l’achat d’un appartement neuf :

 

  • Un prix au m² supérieur à l’immobilier ancien ;
  • Un délai d’attente assez long (entre la signature du contrat de réservation et livraison effective du bien) ;
  • Se projeter dans le futur logement est plus compliqué ;
  • Débuter le paiement du bien avant d’y habiter ;
  • Des concessions sur certaines conditions (l’emplacement, le nombre de pièces, etc.)

Process de l’investissement dans un appartement neuf

Voici les différentes étapes à respecter pour investir correctement dans un appartement neuf.

 

Étape n°1 : préparer son budget

Un achat immobilier s’anticipe toujours. Vous devez alors déterminer un budget, selon votre épargne ou votre situation. Afin de définir le coût de votre prochain investissement, vous devez considérer le prix de l’acquisition, les frais de notaire, le coût de l’aménagement (peintures, cuisine, etc.), des différents frais liés à l’achat d’un appartement neuf.

 

Étape n°2 : rechercher votre bien immobilier neuf

Suivant votre budget, vous n’achèterez pas n’importe où. Par exemple, acheter un appartement neuf dans la ville de Paris représente un placement judicieux, mais c’est également un investissement plus onéreux. Vous devez trouver une nouvelle résidence idéalement située dans un secteur à forte demande locative. Vous pouvez également rechercher un terrain à bâtir et demander ensuite les conseils à un promoteur immobilier. Vous devez définir votre programme immobilier idéal afin d’adapter vos besoins à vos projets.

 

Étape n°3 : la signature du contrat de réservation

Une fois le logement neuf sélectionné, vous devez signer le contrat de réservation. Le document énumère les détails de toutes les caractéristiques du logement, mais aussi le prix de vente, la date prévisionnelle de signature chez le notaire et la date approximative de livraison. À la signature du contrat, vous devez verser un dépôt de garantie, en moyenne à 5 % du prix du logement.

 

Étape n°4 : le financement de votre bien immobilier neuf

Vous devez financer votre futur bien immobilier. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers un établissement bancaire, mais aussi un courtier. Ils vous accompagneront dans le montage du prêt immobilier. Pensez à faire jouer la concurrence, et à négocier le taux d’intérêt.

 

Étape n°5 : le passage chez le notaire

L’acte de vente notarié est signé entre trois et six mois après la signature du contrat de réservation. Pour un bien immobilier neuf, on parle de contrat de VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Le promoteur vous fait parvenir ce contrat au moins un mois avant le passage chez le notaire. Il doit stipuler les caractéristiques relatives au logement, mais aussi ceux concernant le crédit immobilier, la garantie d’achèvement et inclure un échéancier des paiements.

 

Étape n°6 : le paiement du logement neuf

Si vous investissez avec un programme immobilier, le paiement du logement se fait en fonction des étapes de la construction. Ainsi, à chaque nouvelle étape, le promoteur débloque une somme d’argent définie.

 

Étape n°7 : la visite de votre bien

Tout au long de la construction, vous avez la possibilité de visiter votre futur logement. Venez découvrir ainsi les avancées des travaux, en deux fois minimum : une première en simple découverte, la seconde en « visite des cloisons achevées ».

 

Étape n°8 : la remise des clés

L’étape tant attendue, de la remise des clés doit alors être réalisée rigoureusement. En effet, prenez le temps d’examiner les moindres détails (les défauts de conformité, les défauts de construction ou encore les vices cachés). De nombreuses garanties vous permettront, si c’est le cas, de vous retourner contre le promoteur.

Dernières nouvelles sur les banques
Infos, rumeurs, nouvelles et comparatifs
Kiwi Finance
Enable registration in settings - general