SCPI : est-ce le moment d’investir ?

L’année 2020 est une année particulière, et cela se vérifie dans le domaine des placements. En effet, la crise sanitaire et économique bouleverse le monde de l’investissement, notamment les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). La performance des SCPI en 2020 est évaluée à 4 % contre 4,40 % en 2019. C’est un coup dur pour ce véhicule de placement qui ne cessait pourtant d’augmenter depuis quelques années. Alors, devez-vous envisager le pire ? Est-ce le bon moment d’investir dans les SCPI ?

InvQuel avenir pour les SCPI ?

Une SCPI permet d’investir dans des parts d’immobilier grâce à une société de gestion. Celle-ci détient et gère un patrimoine immobilier. L’avantage de ce placement est que vous investissez dans un bien immobilier sans les contraintes de la gestion et de l’entretien. Alors est-il rentable d’investir en cette période ?

Les bureaux et les commerces impactés

Actuellement, les SCPI sont l’un des placements les plus intéressants durant la crise. Pourtant, il est nécessaire de se questionner s’il faut continuer d’investir dans l’immobilier ou s’il faut attendre que la crise s’estompe. Les SCPI de rendement sont les SCPI les plus rentables, mais deux secteurs sont fortement touchés en 2020. Les bureaux et les commerces font partie des deux piliers extrêmement fragiles. La première cause est le télétravail, ainsi le marché des bureaux est menacé. Même si cela n’annonce pas la fin de ce secteur, il faut tout de même envisager que le télétravail prendra une place importante dans le futur.

Des risques limités

Les SCPI ont toutefois un bel avenir devant elles. Effectivement, la plupart ont un excellent Report À Nouveau (RAN), c’est-à-dire, une trésorerie d’avance face aux multiples impayés cette année. Les gestionnaires épargnent donc pour faire face aux aléas de la crise. Cela permet d’éviter une chute du rendement des SCPI. Bien évidemment, ce sont les SCPI avec une grande capitalisation qui sont les plus résistantes. Il est donc pertinent de se tourner vers celles-ci pour assurer les risques de la crise. Privilégiez également des secteurs et des pays en particulier. En cette fin d’année exceptionnelle, l’Allemagne, les Pays-Bas ou l’Irlande ont un marché très rentable. Quant au secteur, celui de la santé, est bien positionné.

Quelles SCPI privilégier ?

Quelles SCPI privilégier ?

Les SCPI n’ont pas chuté brutalement, elles sont simplement affaiblies par la crise. Il est donc toujours intéressant d’investir dans des SCPI en ce moment. Il suffit de favoriser les plus performantes et de contrôler minutieusement certains indicateurs.

SCPI de Santé, un secteur gagnant

Auparavant, le secteur de la santé ne réunissait pas autant d’investisseurs. Avec la crise du coronavirus, la tendance s’est inversée. Alors que les bureaux et les commerces peinent à développer une bonne rentabilité, la santé n’a aucun souci. Effectivement, c’est un domaine solide, car face à une population vieillissante et un système de soins en nette hausse, les SCPI de santé sont devenues extrêmement rentables. La pandémie mondiale a alors accéléré cette forte progression avec les centres de recherches ou encore les cliniques privées. En ce moment, investir dans les SCPI de santé est donc un pari gagnant.

Les indicateurs à ne pas négliger

Cependant, les SCPI sont des placements qui doivent être régulièrement observées. Même si elles sont moins risquées que les investissements en bourse, elles ne sont pas garanties et dépendent des fluctuations des marchés immobiliers. Il est important de veiller à certains indicateurs qui permettent d’établir si une SCPI est rentable ou non. Le premier indicateur à contrôler est le Taux d’Occupation Financier (TOF). C’est grâce à lui que vous estimez si une SCPI a un patrimoine diversifié. En effet, une société qui investit dans plusieurs secteurs ou dans plusieurs zones géographiques est une société rentable. Sa diversification est un indice de fiabilité. Le second indicateur est le RAN. En ces temps de crise, le report à nouveau est une donnée importante pour connaître la solidité d’une SCPI. Cela couvre les défauts de paiement des locataires. Enfin, la capitalisation d’une SCPI est aussi à prendre en compte pour couvrir certains risques. Plus la capitalisation est grande, plus votre investissement est sécurisé.

Donnez votre avis

Laisser un commentaire

Kiwi Finance
Logo
Enable registration in settings - general